mardi 4 novembre 2014

Visite insolite de Barcelone à vélo. La Suisse parle de nous!

http://www.atelier-33.ch/veloromand/wp/2014/11/04/barcelone-la-passion-au-bout-du-guidon/


Par Didier Bender - Découvrir Barcelone à vélo: l’idée était trop tentante pour ne pas franchir le pas. Nous avons donc enfourché nos bicyclettes, des vélos verts type hollandais de l’agence Green Bikes Barcelona, et sommes partis dans la roue de Lucie, notre guide de Barcelonavelo, une agence qui propose des visites guidées de la capitale catalane.
Nous avons donc enfourché nos bicyclettes, des vélos verts type hollandais de l’agence Green Bikes Barcelona. Photo Didier Bender
Nous avons enfourché des vélos verts type hollandais de l’agence Green Bikes Barcelona. Photo Didier Bender
Française tombée amoureuse de Barcelone après un séjour universitaire, Lucie s’est établie dans la capitale catalane. Avec Barcelonavelo, elle propose des tours guidés inédits dans sa ville d’adoption. Des balades privées ou en groupe. A la carte. Loin des Ramblas et de ses touristes, la guide emmène ses compagnons de route dans les ruelles du quartier Gothique, où s’est écrit une partie de l’histoire de Barcelone. La balade se poursuit à travers El Born – un quartier autrefois peu fréquentable où s’installent aujourd’hui des boutiques chics et bobos -, le parc de la Ciutadella, si présent dans l’histoire de la ville.
Poble Nou, avec ses potagers familiaux
Quatre heures de balade

La joyeuse caravane quitte le centre historique pour découvrir une ville en plein chantier. Autour de la Tour Agbar « rachetée 150 millions d’euros par le consortium Grand Hyatt, elle sera transformée en hôtel de luxe », souligne Lucie. Ici, la ville nouvelle se construit. Le rond-point de Glories, emblématique de la ville, est « tombé ». L’antique marché aux puces a été rasé. Il reprend vie, un jour sur deux, dans un bâtiment flambant neuf.
La guide emmène ses compagnons de route loin des Ramblas et de ses touristes. Photo Didier Bender
La guide emmène ses compagnons de route loin des Ramblas et de ses touristes. Photo Didier Bender
Plus loin, le quartier de Poble Nou, avec ses potagers familiaux qui résistent à la spéculation immobilière, offre un havre de tranquillité aux cyclistes. La balade rejoint finalement le bord de mer. Depuis 1992 et les Jeux olympiques, Barcelone s’est découverte méditerranéenne. Les habitants ont réinvesti la plage. Tout le front de mer a été repensé. A l’extrémité de la ville se tient le nouveau Musée des sciences naturelles, « génial à visiter avec des enfants », souligne notre guide. Inauguré en 2011, il doit donner vie à cette nouvelle zone de Barcelone.
Direction La Barceloneta, littéralement la Petite Barcelone, un quartier gagné sur la mer dès 1753, au moment de la construction du parc de la Ciutadella. Autrefois quartier de pêcheurs et de marins, la Barceloneta subit une profonde mutation, avec des prix immobiliers poussés à la hausse avec des appartements loués pour les touristes. Entre ces derniers et les habitants du quartier, la cohabitation est parfois difficile, comme en témoignent les nombreuses banderoles affichées sur les balcons des bâtiments du quartier. Derniers tours de roue et retour sur la Place George Orwell après 4 heures d’une balade urbaine et culturelle.
Le parc de la Ciutadella, si présent dans l’histoire de la ville. Photo Didier Bender
Le parc de la Ciutadella, si présent dans l’histoire de la ville. Photo Didier Bender
Alors, toujours pas convaincu de tenter l’expérience de visiter Barcelone à bicyclette? La pratique du vélo se démocratise pourtant à Barcelone. On en veut pour preuve les 207 km de pistes cyclables, les 120’000 abonnés au Bicing, le système de prêt de vélo avec bornes installées dans toutes la ville ou encore les innombrables bureau de location de deux-roues et autres vélos électriques (pour les touristes désireux de grimper sur la colline de Montjuïc ou d’aller se reposer sur les bancs en mosaïque du Park Güell, sur les hauts de la ville).
Didier Bender
Pour plus de renseignements: